Archive pour la catégorie “Open Source”

Originally posted 2008-09-27 22:56:43.

Comments Commentaires fermés sur -Navigateur : Mozilla Firefox passe en Ver:3.0.3

OpenOffice.org se rapproche réellement de la version 3.0 finale, avec la sortie d’une Release Candidate 2, probablement la dernière d’ailleurs avant la sonnerie des trompettes. Rappelons, pour ceux qui auraient vécu dans des cavernes toutes ces dernières années, qu’OpenOffice.org est une suite bureautique gratuite et libre. En dépit de la concurrence d’autres éditeurs, elle est aujourd’hui le principal outsider de la suite Office de Microsoft.

La Release Candidate 2 qui vient de paraître apporte son lot de corrections de problèmes qui restaient encore avec la première. Il ne faut donc pas attendre de changements importants, et aucune nouvelle fonctionnalité par exemple n’a été ajoutée. En fait, si aucune erreur sérieuse n’est relevée sur cette version, elle pourrait devenir la mouture finale de la suite.

OpenOffice.org 3.0 devrait contenter un maximum d’utilisateurs tant les systèmes visés sont multiples :

  • Linux (rpm)
  • Linux (deb)
  • Linux 64 bits (rpm)
  • Linux 64 bits (deb)
  • Solaris Sparc
  • Solaris x86
  • Windows
  • Mac OS X Intel Aqua

Depuis cette page, on pourra trouver des liens vers toutes ces versions. À noter que d’autres téléchargements sont proposés et intègrent la machine virtuelle Java. L’une des nouveautés phares de la nouvelle version de la suite est sans conteste le renouveau de la mouture Mac OS X, qui fonctionne désormais sans X11 et dont une grande partie des contrôles sont devenus natifs, en particulier la gestion de l’impression.

Enfin, ceux qui souhaitent attendre la version finale ne devraient plus ronger leur frein très longtemps.

Source:

Originally posted 2008-09-22 17:18:04.

Comments Commentaires fermés sur -OpenOffice.org 3.0 RC2 : corrections de bugs avant la finale

L’éditeur de logiciels Novell est à la tête des distributions GNU/Linux SUSE depuis 2003 et l’acquisition de l’entreprise du même nom. La version 11.0 d’openSUSE, le pendant communautaire et gratuit des versions professionnelles, est sortie en juin dernier. La prochaine arrivée majeure sera la 11.1, prévue pour décembre prochain. Une première bêta a été publiée il y a quelques jours.

OpenSUSE_LogoLa salve d’automne des distributions GNU/Linux ne devrait plus trop tarder. Outre Debian, Mandriva, Ubuntu et Fedora, openSUSE, le pendant communautaire de SUSE Enterprise, est censé arriver dans une version 11.1 au mois de décembre. Selon la feuille de route dévoilée début juillet, la première version bêta devait arriver il y a quelques jours. openSUSE n’est pas en retard sur son planning. Après une première alpha il y a deux mois, c’est donc au tour d’une version de test un peu moins  » rugueuse  » de faire son apparition.

openSUSE 11.1 bêta se base sur le noyau Linux le plus récent : 2.6.27 RC5. Elle comprend la dernière version stable du système de fenêtre X11 : X.org 7.4 et le logiciel de bureautique OpenOffice.org 3.0 RC1. Cette 11.1 sera également l’occasion d’une évolution de PackageKit, un projet visant à uniformiser l’interface graphique des gestionnaires de paquets sous GNU/Linux. Notons également la présence dans les dépôts du langage de programmation Python en version 3.0 bêta3.

En ce qui concerne les environnements de bureau, Gnome est livré dans sa version de développement 2.24. Celle-ci est associée au logiciel de visioconférence Ekiga 3.0, à l’application de messagerie instantanée Empathy.. Notons également que la version 2.24 de Gnome sera l’occasion de l’arrivée des onglets dans le gestionnaire de fichiers Nautilus.

KDE 3.5.10 pourra être installé de manière optionnelle mais l’environnement de bureau par défaut de la famille supportée par Konqui sera la branche 4.1. La version 4.1.1 est ici fournie et active par défaut les effets de bureau propres à KDE4. Le populaire lecteur de musique Amarok 2.0 est présent, en version bêta lui aussi.

Quant à YaST, le centre de configuration propre aux *SUSE, trois de ses modules ont été ré-écrits : gestion des imprimantes, sécurité et le module de partitionnement. Diverses améliorations sont à noter concernant la gestion du Bluetooth, celle de l’IPv6, la pile cluster… Rappelons enfin que la communauté openSUSE a récemment été sondée et que celle-ci semblait plutôt satisfaite des évolutions de la distribution.

Télécharger openSUSE 11.1 bêta 1

Source:

Originally posted 2008-09-22 17:16:50.

Comments Commentaires fermés sur -openSUSE 11.1 : première bêta disponible

Ultime version alpha pour la distribution GNU/Linux Ubuntu dans sa version 8.10 avant de débuter la phase de développement bêta. Entre la communauté Ubuntu et Mozilla, les tensions s’apaisent.

Ubuntu_logoLa sixième version alpha d’Ubuntu 8.10 au nom de code Intrepid Ibex vient d’être publiée. Pour la distribution GNU/Linux qui occupe la première place du  » classement  » DistroWatch, cette version alpha sera la dernière du genre, dans la perspective d’un mois d’octobre très chargé qui connaîtra la phase de développement bêta, la release candidate et enfin en point d’orgue la version finale qui sera distribuée, dans le tumulte habituel, le 30 octobre 2008; un jeudi comme à l’habitude.

Basée sur un noyau Linux 2.6.27 apportant un meilleur support matériel et des corrections, cette alpha 6 ne laisse pas transparaître beaucoup de changements par rapport à la version alpha précédente. On rappellera donc la présence de la version 2.23.90 de l’environnement de bureau Gnome (version préparatoire à Gnome 2.24) avec la navigation par onglets pour le gestionnaire de fichiers Nautilus, des icônes pour l’éjection des périphériques de stockage amovibles, le support des fichiers ALZ, RZIP, CAB, TAR.7Z pour le gestionnaire d’archives File Roller.

La version présente de X.Org (serveur X libre) est la 7.4, avec un meilleur support pour le branchement à chaud des périphériques, tandis que l’applet de gestion du réseau Network Manager 0.7 offre le support des connexions 3G, PPP, la gestion simultanée de plusieurs périphériques actifs, des périphériques avec des adresses IP fixes, des routes.

Rappelons également la présence d’un dossier chiffré pour la protection des données, une session invité plus facilement accessible, la possibilité de restaurer le Kernel du dernier démarrage réussi sans anicroche ou encore DKMS pour la reconstruction automatique des pilotes du noyau lorsqu’un nouveau est disponible.

A souligner néanmoins pour cette alpha 6, la version 3.2 de Samba, un logiciel qui assure notamment la compatibilité avec les protocoles réseau de Microsoft (SMB, CIFS) et d’IBM (Netbios). Cette mouture apporte le support IPv6, serveurs de fichiers en cluster, les partages chiffrés, une meilleure intégration avec les dernières versions des clients et serveurs Microsoft Windows (Vista SP1 et Server 2008). Par ailleurs, un nouvel utilitaire permet une configuration plus simple et automatique de PAM, l’ensemble de modules (framework) pour la gestion de l’authentification (Pluggable Authentification Modules).

Fin de la polémique Firefox
Firefox_new_logoToujours dans une actualité Ubuntu, la polémique autour du nom Firefox et l’intégration d’un CLUF (Contrat de Licence Utilisateur Final) sur lequel nombre de membres de la communauté Ubuntu se refusent à cliquer, est à l’apaisement.

Pour cause, de CLUF il n’y aura pas. Après avoir concédé une grosse erreur et avoir ébauché un nouveau contrat de licence, ledit CLUF de Mozilla ne devrait finalement pas importuner les utilisateurs Ubuntu au premier lancement de Firefox. Mozilla planche ainsi sur une solution avec une page de bienvenue dans Firefox qui apparaîtra en premier lieu dans Ubuntu.

Pas de CLUF, assure-t-on, pas de clic à opérer, juste une page avec quelques lignes de texte ou une boîte d’information conduisant vers une page statique dans le navigateur où l’utilisateur est informé de ses droits.

welcome-to-firefox welcome-to-firefox-mozilla-firefox-browser-infobar2

Télécharger la version alpha 6 d’Ubuntu 8.10

Source:

Originally posted 2008-09-19 20:53:28.

Comments Commentaires fermés sur -Ubuntu 8.10 : ultime version alpha, plus de CLUF Mozilla

Mise en ligne du lecteur multimédia libre et multi-plateforme VLC media player dans une version 0.9.2.

VLC - LogoVideoLAN, l’équipe en charge du développement du lecteur multimédia libre et multi-plateforme ne semble pas peu fière d’annoncer après deux années de labeur la disponibilité d’une mouture 0.9.2 ou l’avènement de la branche 0.9 de VLC media player au nom de code Grishenko. Plus de 100 millions de téléchargements pour la branche 0.8.6 !

En marge des notes de version complètes qui sont proposées à cette adresse, un focus sur ce qui est considéré comme  » cool  » dans VLC media player 0.9.2 est également proposé par VideoLAN avec une vidéo assez dynamique. Une ligne est tout simplement mise en exergue :  » La version 0.9 de VLC media player ajoute un nouveau module d’interface pour Linux, Unix et Windows, une bibliothèque multimédia et une liste de lecture améliorée, le support de nouveaux codecs et beaucoup de nouveaux filtres audio et vidéo « .

Pour entrer un peu plus dans les détails, l’interface basée sur Qt offre des réglages et boîtes de dialogue simplifiés, intègre la bibliothèque multimédia, permet l’affichage des pochettes d’albums et l’édition des métadonnées, activation en temps réel des filtres audio et vidéo, plusieurs modes de démarrage, une icône dans la zone de notification, des contrôles plein écran. La liste de lecture est en liaison directe avec les services YouTube, Dailymotion et Google Video.

Parmi les nouveaux codecs vidéo :  Flash, Dirac, Atrac3, H.264 PAFF, APE audio, RealVideo, VC-3, Fraps. Toujours pour la vidéo, des améliorations dans les demuxers, la prise en charge des sous-titres retravaillés avec des nouveaux formats.

Pour cette mouture, un nouveau système de mise à jour automatique a été intégré alors qu’il est à noter que les utilisateurs Mac OS X vont devoir patienter encore un peu pour bénéficier d’une nouvelle interface. VLC media player 0.9.2 peut être téléchargé à cette adresse, et ci-dessous la fameuse vidéo survitaminée

Source:

Originally posted 2008-09-15 17:27:23.

Comments Commentaires fermés sur -VLC media player 0.9.2 : une sortie majeure

Voir le nouveau lien…

Mise à jour de la rubrique OpenSource le 14/09/2008

Originally posted 2008-09-14 18:52:17.

Comments Commentaires fermés sur The LiveCD: Mise à jour OpenSource

Quelques mois après avoir sorti la 3.0 et établi un record de téléchargement, Mozilla continue ses développements en sortant l’Alpha 2 de Firefox 3.1.

Le navigateur Chrome de Google est à peine lancé que Mozilla sort la deuxième version Alpha de Firefox 3.1. Cette nouvelle mouture prend en charge la balise vidéo HTML 5, permet de déposer des onglets d’une fenêtre à une autre, et bénéficie d’une meilleure intégration avec l’interface Microsoft Aero de Vista.

« Sous le nom de code Shiretoko Alpha 2, la seconde version développeur majeure de la prochaine version de Firefox est à présent disponible en téléchargement », déclare Mozilla sur son blog des développeurs. « Shiretoko est construite sur une pré-version de la plate-forme Gecko 1.9.1, qui constitue le cœur des applications Internet riches comme Firefox ».

Le moteur JavaScript Tracemonkey, en cours de construction en vue d’une compatibilité avec Chrome V8, a été laissé de côté pour cette version, sa mise à jour étant toujours en cours. Il est cependant disponible sous forme de téléchargement distinct.

Source:

Il paraît maintenant très probable que le navigateur passe en bêta d’ici la fin du mois. Une version finale en « release canditate » devrait donc être disponible au plus tôt en octobre.

Adaptation d’un article de Vnunet.com intitulé Mozilla updates Firefox 3.1 en date du 9 septembre 2008.

Originally posted 2008-09-10 18:10:44.

Comments Commentaires fermés sur -Navigateur : Firefox passe en 3.1

La prochaine édition de la distribution GNU/Linux Mandriva approche à grands pas. Prévue pour le 9 octobre, cette dernière est disponible dès aujourd’hui en RC1, une version destinée aux derniers préparatifs avant la sortie publique, intégrant toutes les nouveautés de la version finale.

mandriva

Au rang des nouveautés justement, de nombreux paquets essentiels ont été mis à jour, le gestionnaire de paquets a été amélioré (capable de choisir automatiquement le dépôt le plus adapté) et le support du matériel amélioré et étendu. Par exemple, le pilote des cartes WiFi à puce Atheros a été remplacé par un pilote entièrement libre. La version finale devrait intégrer en particulier le noyau Linux 2.6.27, les environnements de bureau Gnome en version 2.24 et KDE en version 4.1, la suite bureautique OpenOffice.org 3.0 ainsi que le navigateur Firefox 3.0.

Mandriva se décline en trois éditions : l’édition One est un Live CD installable incluant les derniers pilotes propriétaires, l’édition PowerPack comprend support technique et logiciels commerciaux et l’édition Free qui n’intègre que des pilotes et logiciels libres. La Release Candidate 1 est disponible en téléchargement depuis de nombreux miroirs publics, en attendant une deuxième RC qui précedera la version finale.

mandriva 2009 beta 2 sous kde

Voir l’article de Romain chez clubic

Originally posted 2008-09-05 17:34:18.

Comments Commentaires fermés sur -Première Release Candidate pour Mandriva 2009

Technologie – Chrome reprend une navigation désormais classique, par onglets. Mais chaque onglet fonctionnera indépendamment des autres et du navigateur lui-même, ce qui selon Google doit améliorer la stabilité et réduire les problèmes de sécurité.

Google a publié une bande dessinée de 38 pages sur le web, pour illustrer les diverses fonctionalités de son navigateur Chrome. Réalisée par l’illustrateur américain Scott McCloud, cette BD est d’abord apparue sur le blog spécialisé Google Blogoscoped, avant d’être publiée officiellement par Google. Elle est divisée en cinq sections principales, qui décrivent les performances de Chrome en termes de stabilité, de vitesse, de recherche et d’expérience utilisateur, de sécurité et enfin de respect des standards.

Stabilité

Interface du navigateur Chrome conçu par GoogleChrome proposera, à l’instar de la plupart des navigateurs aujourd’hui, une navigation sous onglets. La nouveauté, selon Google, est que chaque onglet sera capable de s’exécuter indépendamment des autres : le fonctionnement d’un onglet pourra être stoppé à partir du gestionnaire des tâches, et il sera isolé des autres processus, de façon à l’empêcher d’accéder à des informations contenues dans l’ordinateur de l’utilisateur. Cette architecture devrait conduire à une expérience de navigation plus stable et cohérente. De plus, la performance du navigateur ne devrait pas s’en ressentir, explique la BD.

Vitesse

Chrome a été créé en utilisant WebKit, le moteur open source qui se trouve au coeur du navigateur Safari d’Apple et du système d’exploitation Android de Google. Le navigateur a également été agrémenté d’une nouvelle machine virtuelle Javascript, V8. Google affirme que cela permettra à Chrome de gérer plus aisément les applications web riches et complexes, notamment en fluidifiant les fonctionnalités « drag and drop » au sein des applications interactives.

Recherche et expérience utilisateur

Dans Chrome, chaque onglet disposera de sa propre barre de navigation, qui indiquera aussi clairement l’adresse web visitée. L’utilisateur pourra aisément sélectionner un onglet pour le transformer en fenêtre de navigation individuelle. La barre d’adresse, baptisée OmniBox, fonctionnera sur le même principe que la barre intelligente de Firefox 3 : elle affichera des suggestions à l’utilisateur en fonction de son historique de navigation et des résultats de recherche.

La page d’accueil par défaut du navigateur affichera aussi les pages le plus souvent fréquentées par l’utilisateur, ainsi qu’une liste des mots-clés qu’il recherche le plus souvent. Google a également créé un mode de navigation privée, pour protéger les données personnelles de l’internaute. Rappelons qu’il s’agit là d’une des principales nouvelles fonctionnalités de la bêta 2 d’Internet Explorer 8, présentée la semaine dernière par Microsoft.

Sécurité

Puisque chaque onglet fonctionne indépendamment des autres, Google affirme que l’architecture de son navigateur est sécurisée. La société a aussi développé une base de données et une API pour lutter contre les tentatives de phishing ou de scam (tentatives de tromperie des utilisateurs pour leur voler leurs données personnelles).

Standards

Chrome est un projet entièrement open source. Google prévoit aussi d’y insérer Gears, une extension qui permet de faire fonctionner certains services « off line », sans connexion internet. En s’appuyant sur l’open source, le moteur de recherche se démarque clairement de son rival Microsoft, en envoyant un signal d’ouverture fort aux développeurs et aux utilisateurs. L’intégration de Gears pourrait aussi signaler que Google ambitionne d’aller plus loin que le simple navigateur, vers éventuellement un système d’exploitation complet, qui intégrerait l’ensemble de ses applications.

Source:

Originally posted 2008-09-02 19:20:35.

Comments Un commentaire »

Kamil Páral est un utilisateur d’un système d’exploitation basé sur une distribution libre. Comme bien d’autres, il a cherché à se faire rembourser le coût de la licence de Vista, puisqu’il ne s’en servirait pas. Attitude toute à son honneur… Kamil part donc acheter un ordinateur et jette son dévolu sur un modèle de Lenovo, le ThinkPad R61, lequel inclut Windows Vista Business.

Dans son droit, Kamil décide donc de se faire rembourser le prix de l’OS et notre acheteur tchèque entame une longue phase de négociation avec le constructeur. Ou plus probablement vers le service après-vente. Et voilà, au terme de la négociation, Lenovo accepte de rembourser la licence, à condition que l’acheteur signe une clause de non-diffusion, contre la somme de 78 €. Il s’engageait donc à ne pas dire qu’il avait reçu d’argent pour ce fait.

Lenovo Linux

Manque de chance, l’homme refusa et s’est rendu sur abclinux.cz, le site de référence des utilisateurs Linux, et y raconte dans le détail ses péripéties. Lenovo, qui avait souhaité manifestement garder un certain contrôle sur la situation, voit qu’elle lui échappe complètement. Le site a remboursé du montant de la licence notre ami Kamil, afin de récompenser sa persévérance et son opiniâtreté.

Commentaire des administrateurs du site : ce genre de comportement doit être encouragé, en ce qu’ils établiront des relations plus harmonieuses entre consommateurs et constructeurs. Et peut-être déboucher sur des ventes d’ordinateur, sans système préinstallé…
En France, concernant la vente liée, Luc Chatel, s’est prononcé en juillet dernier : « Je souhaite que, sur le montant des ordinateurs, on précise le prix des logiciels préinstallés, afin que les consommateurs aient le choix et puissent se faire rembourser [le prix du système d’exploitation]. » Des solutions seront mises en oeuvre ce mois-ci.

Source:

Originally posted 2008-09-01 18:38:34.

Comments Commentaires fermés sur -Pour être remboursé de Vista, un Linuxien ne doit rien dire