Archive pour la catégorie “Open Source”

Rentree Clubic Mikeklo

On ne vous apprendra rien en vous disant que c’est la rentrée. Pendant que des petits malins profitent des plages enfin vides, les étudiants, collégiens et lycéens refont connaissance avec leurs neurones. On vous voit d’ici, la mine tourmentée devant vos fournitures scolaires plastique et autres manuels papier. Réjouissez-vous plutôt, car vous allez pouvoir justifier l’utilisation de votre ordinateur à plein temps. Loin de ne servir qu’à jouer et à papillonner sur le web, il peut se révéler d’une aide précieuse dans vos études à condition de bien le préparer. C’est pourquoi, Clubic vous propose sa trousse logicielle édition 2009 !

Pour répondre aux besoins spécifiques des étudiants, la rédaction vous invite à découvrir une sélection de logiciels incontournables, pratiques et bien sûr gratuits. Au menu une clé USB survitaminée réunissant une centaine d’applications portables, une calculatrice en mode « Transformers », un dictionnaire complet et bien sûr une suite bureautique de référence. Pour le reste, nous avons rajouté d’autres programmes qui vous permettront de mener à bien vos recherches scolaires, d’obtenir instantanément la définition d’un mot rencontré sur le web, de lire les fichiers PDF, de retrouver la conjugaison de n’importe quel verbe en français, de réviser l’anglais et l’allemand, mais aussi de révolutionner votre façon de prendre vos notes à l’université. Vous y trouverez sûrement votre bonheur. En attendant notre prochain article ludique et décalé pour que vous puissiez décompresser, nous vous souhaitons une bonne rentrée 2009 à toutes et à tous !

Educlé : une clé USB pleine à craquer pour les élèves et étudiants

EduCle Eleve Mikeklo Logo

Vous commencez à le savoir, à la rédac Clubic, on adore les applications portables que l’on peut lancer sur une clé USB sans installation, ce qui permet de les garder en poche et de les utiliser sur n’importe quel ordinateur. Dans la lignée de la Framakey et d’autres compilations de logiciels libres sur clé USB, EduClé Collège Elève est une sélection réalisée par l’association Le Poucet en partenariat avec le Conseil Général de l’Aisne, et destinée aux collégiens. Elle contient essentiellement des logiciels pour le français, les mathématiques, l’histoire-géographie, les langues, les sciences physiques, les sciences de la vie et de la terre, la technologie, l’EPS, les arts plastiques et l’éducation musicale. Tous ne sont pas indispensables, loin de là : parmi la sélection proposée, on trouve quelques outils dont la date limite de fraicheur est sans doute dépassée depuis longtemps, mais la compilation a le mérite d’être déjà prête (réaliser sa propre clé peut être fastidieux), de proposer certaines références telles que Dictionnaire Le Littré, l’utilitaire pour les conjugaisons DicoVerb, la calculatrice scientifique ESBCalc, GraphCalc pour le tracé de fonction 2D et 3D, les logiciels d’initiation à la langue anglaise et allemande Ouidire Look Here et les logiciels d’astronomie Celestia et Stellarium, et surtout, d’être déjà préconfigurée à l’aide du très bon lanceur PStart, qui permet de trouver facilement les logiciels, rangés par catégorie, dans un menu de démarrage.

De plus, la branche purement logicielle regroupe les incontournables des mondes du libre et du gratuiciel. On retrouve avec plaisir les moutures portables des excellents , PDF-Xchange Viewer pour ouvrir les PDF, Scribus dédié à la PAO, DeepBurner pour vos gravures, Firefox équipé d’extensions utiles comme Scrapbook, pour vos courriels Thunderbird, Aimp2 pour la lecture audio, le lecteur multimédia VLC, l’antivirus ClamWin et l’antiespion Spybot. Bien que nous ne pouvons tous les mentionner, citons tout de même Ccleaner, 7zip, AdslTV, MediaCoder, Audacity, Cdex, Miranda, ArtWeaver, Kompozer, PhotoFiltre, The Gimp et Inkscape. Au final, il ne vous restera plus qu’à personnaliser votre précieuse clé en supprimant et en ajoutant les applications de votre choix. Mieux adapté à vos besoins, cela réduira aussi sensiblement son poids. À découvrir de toute urgence, vous n’en serez pas déçu !

EduClé Collège Elève Mikeklo Clubic

QuickWiki : Vérifiez la définition d’un terme rencontré sur une page Web !

Quick Wiki Logo Mikeklo

On sous-estime bien trop l’importance des dictionnaires. Ils offrent pourtant la possibilité d’enrichir son vocabulaire, confirmer l’utilisation d’un terme et bien sûr d’approfondir ses connaissances. Afin de satisfaire les adeptes du tout numérique, Clubic vous invite à adopter QuickWiki. Cette extension Firefox, désormais incontournable, sera le compagnon idéal de vos lectures sur le Web. En moins de temps qu’il ne faut pour le cliquer, il vous donnera la définition d’un mot dont le sens vous échappe. Sans ouvrir le moindre onglet, il affichera au choix ; un résumé de l’article de Wikipédia ou la définition offerte sur Wiktionary. Il vous suffira d’effectuer un clic droit sur un terme en maintenant simultanément enfoncée la touche Ctrl ou Màj de votre clavier. Une surcouche discrètre apparaîtra alors sur la même page. Bien que ce ne soit pas le cas du dictionnaire Wiktionnaire, l’encyclopédie Wikipédia est disponible en plusieurs langues dont le français. Les polyglottes pourront satisfaire leur curiosité en sélectionnant la version anglaise, italienne, allemande, portugaise et même polonaise.

QuickWiki Mikeklo

OpenOffice.org : la suite bureautique libre de référence

Ooo 3 logo

Au risque de nous répéter, on ne peut évidemment pas établir cette sélection de logiciels sans passer par l’incontournable OpenOffice.org. Certes, son interface accuse le coup face à Microsoft Office 2007 (ou 2008 pour Mac dans une moindre mesure). Néanmoins, « OOo » demeure une suite bureautique complète, bénéficiant de toutes les fonctionnalités de base que l’on est en droit d’attendre d’un logiciel de traitement de texte, d’un tableur ou encore d’un éditeur de présentation ou de graphiques, et compatible avec un large éventail de formats de fichiers en plus de son format natif (et libre) OpenDocument. La prise en charge des documents de Microsoft Office est, depuis la version 3.0, complète : les logiciels de la suite ouvrent les documents « classiques » (DOC, XLS, PPT…) comme les fichiers OpenXML (DOCX, XLSX, PPTX), même si pour ces derniers, la compatibilité est encore aléatoire. Ajoutez à cela une prise en charge de plug-ins intégrant notamment un correcteur orthographique et grammatical, des possibilités d’exportation PDF, un outil de rendu des graphiques améliorés et, surtout, une disponibilité sur Windows, Mac OS X et Linux et vous obtenez une suite bureautique indispensable, quelque soit votre système de prédilection.

Open office clubic

STDU Viewer : un lecteur de fichiers PDF (entre autres) complet et léger

STDU Viewer Mikeklo Logo

Le format PDF d’Adobe est très répandu mais pour lire ces documents, le lecteur officiel d’Adobe peut s’avérer assez lourd. Si vous cherchez une alternative, vous la trouverez peut être du côté de STDU Viewer, un outil qui est d’une part léger (sa consommation est limitée à 16 Mo !), mais qui propose en plus un avantage certain : en plus du PDF, STDU Viewer lit aussi les fichiers TXT, les images TIFF et surtout les fichiers DjVu, format utilisé notamment dans le domaine scientifique et les centres d’archivage. Les fonctionnalités de STDU Viewer sont assez complètes : ouverture simultanée de fichiers par onglets, affichage en pleine ou double page, recherche avancée dans le texte, sélection et copie de textes ou images, ou encore mise en favoris de pages. L’interface peut paraître rudimentaire mais elle s’avère au final assez simple d’utilisation. Si vous avez fait le tour de l’Adobe Reader officiel et de Foxit Reader, essayez et adoptez (peut être) STDU Viewer !

STDU viewer Mikeklo
Lire la suite du dossier à la :Source:

Originally posted 2009-09-06 07:17:52.

Comments Commentaires fermés sur Rentrée : Top des logiciels étudiants et lycéens !

La version de maintenance 3.1.1 de la suite bureautique libre, gratuite et multiplateforme OpenOffice.org est officiellement annoncée avec une disponibilité de sa version française.

Openoffice.org logoAnnoncée un peu avant l’heure officielle dans nos colonnes, la suite bureautique libre OpenOffice.org est cette fois-ci proposée au téléchargement de manière… officielle donc. Il s’agit pour rappel d’une version de maintenance dont le but est de corriger plusieurs bugs identifiés et il ne faut donc pas attendre une quelconque nouvelle fonctionnalité. Cette version 3.1.1 d’OpenOffice.org est d’ores et déjà proposée dans sa version française.

Pour OOo 3.2
Les nouvelles fonctionnalités, ce sera l’affaire de la version 3.2 d’OpenOffice.org qui est attendue pour la fin du mois de novembre avec une version bêta prévue pour fin septembre. Des améliorations de performances sont ainsi annoncées, notamment pour le démarrage d’OpenOffice.org 3.2, l’ouverture et l’enregistrement ODF. Du côté de l’interface utilisateur, les apports du projet Renaissance devraient commencer à faire leur apparition.

D’un point de vue général toujours, OpenOffice.org 3.2 proposera l’implémentation d’ODF 1.2 Metadata, le support des polices OpenType basées sur PostScript, Graphite Smart, de Quicklook sous Mac OS X qui permet de visualiser un document sans l’ouvrir, une mise à jour du filtre d’export XHTML.

On soulignera également un meilleur import OOXML et le début de l’export .docx pour Writer, des améliorations pour ODF Formula dans Calc ou encore la prise en charge des transitions 3D pour les présentations dans Impress sous GNU/Linux et Mac OS X, des transitions OpenGL sous Mac OS X,  de l’exportation des animations SWF ( Flash ).

Depuis son lancement en octobre 2008, la version 3.x d’OpenOffice.org a été téléchargée via les serveurs officiels près de 60 millions de fois ( plus de 24 millions pour OOo 3.1 depuis mai 2009 ). L’équipe du projet OpenOffice.org rappelle que sa suite est gratuite, et prévient les utilisateurs de se méfier des sites frauduleux qui reprennent l’habillage du site officiel pour proposer une suite payante parfois infectée par des nuisibles.

Télécharger OpenOffice.org 3.1.1 en Français

:Source:

[ad#co-1]

Originally posted 2009-08-31 19:35:35.

Comments Commentaires fermés sur OpenOffice.org 3.1.1 en français officiellement disponible

La distribution Linux sponsorisée par Red Hat franchit un premier cap avec l’arrivée de la version alpha.

La première bêta devrait être disponible en octobre.

Deux mois et demi après Fedora 11, voici que Fedora 12, alias Constantine, pointe son nez. La distribution Linux parrainée par Red Hat est disponible dans une première version alpha. Les développeurs et les utilisateurs les plus aventureux peuvent la télécharger gratuitement depuis mardi 25 août.

Les autres préféreront sans doute attendre l’arrivée de la bêta, plus stable et moins buguée. Ils devront pour cela patienter jusqu’au 13 octobre prochain, si le calendrier prévisionnel de l’équipe de développement est respecté. La version finale, elle, est attendue pour le 10 novembre 2009.

Une meilleure compatibilité avec les webcams du marché

Fedora 12 marquera l’arrivée de l’environnement graphique Gnome 2.28, en cours de développement. Celui-ci apporte quelques modifications par rapport à la version 2.26, incluse au lancement dans Fedora 11, notamment dans le choix des applications utilisées par défaut. Exemple : Empathy remplace Pidgin comme messagerie instantanée par défaut, en raison d’une meilleure intégration à l’environnement Gnome.

Empathy (comme la dernière version de Pidgin) offre des fonctions de tchat audio et vidéo avec le protocole XMPP/Jabber. Concrètement, les discussions en « voix » sont possibles pour les utilisateurs de Gtalk. Empathy intègre aussi une fonction récente de géolocalisation.

KDE 4.3 fait aussi partie du package par défaut. Cette dernière version de l’environnement graphique a été finalisée au début du mois d’août. La gestion du Bluetooth par Fedora 12 a été améliorée : le sans-fil s’active si un adaptateur Bluetooh est branché et se désactive 30 secondes après son débranchement.

La gestion des webcams, parfois problématique avec Linux, a été améliorée, et une liste détaillée des modèles fonctionnant avec Fedora est en ligne. L’équipe de développement publie la liste des nouveautés introduites dans la version 12, ainsi que leur état d’intégration.

:Source:

[ad#co-1]

Originally posted 2009-08-26 17:57:34.

Comments Commentaires fermés sur [Linux] Fedora 12 disponible en alpha, la version finale attendue en novembre

Mandriva a lancé la bêta de sa prochaine distribution : Mandriva 2010. Cette distribution Linux, notoirement appréciée pour sa simplicité, a beaucoup évolué sur les dernières moutures et continue donc son chemin avec un nombre certain de nouveautés.

mandriva 2010

Voici la liste des principaux apports :

  • Remplacement de Splashy par Plymouth pour la gestion du fond d’écran durant le démarrage. Les avantages sont une plus grande personnalisation, un fonctionnement en mode noyau ou encore l’utilisation d’un framebuffer VESA et l’utilisation d’un langage de script.
  • KDE 4.3
  • GNOME 2.27.5
  • Xfce 4.6.1
  • Kernel 2.6.31 RC6
  • Serveur X.org 1.6.2
  • Nombreuses améliorations pour Urpmi et URPM
  • Réécriture complète de l’outil de gestion des profils réseau Netprofile avec création simplifiée de profils dépendants du lieu où l’utilisateur se trouve.
  • Tomoyo-gui, une interface graphique pour gérer Tomoyo, un nouveau framework de sécurité qui remplace AppArmor
  • MDKonline, permettant de régler la fréquence des mises à jour
  • Python 3
  • VirtualBox 3

Mandriva encourage vivement ceux qui pourraient être intéressés à tester et à commenter cette version bêta. Ceux qui le souhaitent pourront ainsi poster leurs remarques, avis et critiques dans le forum français destiné à Cooker (nom d’une version en développement chez Mandriva).

Pour les téléchargements, c’est par ici que ça se passe.

:Source:

[ad#co-1]

Originally posted 2009-08-24 18:50:49.

Comments Commentaires fermés sur Mandriva 2010 : la bêta officiellement disponible.

logo moonlight linux silverlight

Les utilisateurs de Linux pourront bientôt retrouver les fonctionnalités de la technologie Silverlight 2.0, par l’intermédiaire du plugin Moonlight 2.0, dont la première version bêta est maintenant disponible au téléchargement, après pas moins de sept moutures préliminaires. Dans cette bêta 1, Moonlight 2.0 prend en charge la totalité des fonctionnalités de Silverlight 2.0 ainsi que certains éléments de Silverlight 3.0, sorti en juillet dernier.

Edité par Microsoft, Silverlight est pour mémoire une technologie venant concurrencer le couple Flash / Flex développé par Adobe, qui permet de développer des applications enrichies dont l’exécution sera assurée au sein du navigateur. Comme Flash, Silverlight requiert donc l’installation d’un plugin dédié.

Alors que la version 1.0 se limitait au JavaScrip, la 2.0 sortie fin 2008 a ouvert la voie à des développements tirant parti de .NET. Moonlight 2.0 se devait donc d’intégrer Mono, l’implémentation libre de l’environnement d’exécution de Microsoft, et s’ouvre donc au code managé. La gestion du streaming vidéo et la fonctionnalité DeepZoom, qui comptaient parmi les nouveautés de Silverlight 2.0, sont également au programme.

Moonlight 2.0 bêta 1 peut dès à présent être installé, à des fins de test, sous la forme d’un plugin dédié à Firefox. Plus d’informations, en anglais, sur le site de Miguel de Icaza, responsable des projets Moonlight et Mono.

:Source:

Originally posted 2009-08-18 17:27:39.

Comments Commentaires fermés sur 1e bêta pour Moonlight 2.0, le Silverlight pour Linux

Correction de nombreux bugs pour le logiciel de traitement d’image GIMP dans le cadre de la publication d’une version 2.6.7. Le chantier s’accélère pour GIMP 2.8.

GIMP_2-6Le logiciel libre, multiplateforme ( Windows, Linux, Mac OS X ) et gratuit de traitement d’image a inauguré sa branche 2.6 fin 2008 avec pour ambition de séduire les inconditionnels de Photoshop d’Adobe.

La bibliothèque GEneric Graphical Library avec un support d’image à 32 bits à virgule flottante par canal réclamé par les professionnels a été intégrée, alors que quelques modifications peut-être encore trop timides ont été apportées à l’interface utilisateur. Plusieurs outils ont par ailleurs été améliorés ( outil de sélection à main levée, outils texte… ).

Depuis, les mises à jour se sont succédé, la dernière en date étant estampillée 2.6.7. Publiée la semaine dernière, elle remplit son office de maintenance en corrigeant plusieurs bugs. Des bugs qui étaient relativement légion avec près d’une trentaine de problèmes évoqués dans les notes de version.

Parmi ces bugs, des plantages intervenant sous Windows lors de l’utilisation d’un outil ou d’une fonction de couleurs, d’opérations GEGL. D’autres bugs notés avec l’impossibilité de charger des fichiers BMP avec transparence, d’exporter des animations MNG, d’exporter des fichiers PSD ( Photoshop ) avec un calque de texte vierge, divers scénarios générateurs de plantages…
GIMP 2.8 sur les rails
La version 2.6.7 de GIMP a été mise en ligne vendredi, et dimanche a été annoncée la publication du code source de GIMP 2.7.0, le socle de la future version stable 2.8 et un passage à la licence GPLv3. Parmi les apports importants de cette version de développement, des améliorations concernant l’outil texte afin notamment d’éditer directement le texte dans le canevas et non plus dans une fenêtre séparée, la possibilité de marquer des ressources ( tagging ) comme les brosses, une séparation claire entre l’enregistrement au format XCF et l’exportation dans d’autres formats, le support de la rotation des brosses, un plugin pour le chargement des images au format JPEG2000.

Télécharger GIMP 2.6.7
Version Windows

:Source:

Originally posted 2009-08-17 18:29:21.

Comments Commentaires fermés sur GIMP : une version 2.6.7 disponible et 2.8 en préparation

La semaine s’est ouverte sur la présence d’un bug dans la version RTM de Windows 7 et les soucis rencontrés dans Mac OS X 10.5.8. Il n’est que justice de la refermer sur un bug touchant Linux !

Une faille critique au sein du noyau Linux a donc été trouvée et publiée par un ingénieur de Google. Elle touche toutes les distributions existant depuis 2001 et postule donc pour le titre de faille publique concernant le plus grand nombre de versions du noyau. La faille permet de très facilement exécuter un code avec les plus hauts privilèges sans identification préalable.

À ce stade, si vous êtes du signe manchot ascendant pingouin, vous avez déjà enfoui votre PC dans le permafrost afin d’éviter toute contamination. Rassurez-vous, le gros méchant bug a déjà été résolu par le grand Linus Torvalds lui-même. Un patch est disponible et devrait bientôt être proposé en mise à jour par toutes les distributions dignes de ce nom.

:Source:

——————-
Solution
———————–

Linus committed a patch correcting this issue on 13th August 2009.

http://git.kernel.org/?p=linux/kernel/git/torvalds/linux-2.6.git;a=commit;h=e694958388c50148389b0e9b9e9e8945cf0f1b98

Originally posted 2009-08-15 20:44:11.

Comments Commentaires fermés sur Faille critique dans les noyaux Linux 2.4, 2.6

Une nouvelle version alpha de la distribution Linux Ubuntu 9.10 est en ligne pour ceux qui souhaitent la tester.

Ubuntulogo_1Encore deux versions alpha au mois de septembre et le mois d’octobre pourra débuter avec la première version bêta d’Ubuntu 9.10 pour aboutir le 29 à la version finale. Pour l’heure le nom de code Karmic Koala est toujours de rigueur.

Avec pour socle un noyau Linux 2.6.31 ( 2.6.31-5.24 basé sur 2.6.31-rc5 ), le Kernel Mode Setting est dorénavant activé pour les chipsets graphiques Intel dans Ubuntu 9.10 alpha 4. Ainsi, la gestion des modes d’affichage graphique est confiée au noyau Linux, à la place du pilote graphique. Selon l’équipe des développeurs Ubuntu, cela va éviter qu’au démarrage ( boot ) l’image saute et permettra une mise en  veille du matériel et un retour plus rapide. Toujours par défaut désormais, le système de fichiers EXT4 ainsi que le chargeur d’amorçage GRUB 2.

Comme pour la version alpha précédente, l’environnement de bureau est GNOME 2.27.4, soit la future version de GNOME 2.28. De nombreux logiciels ont néanmoins été mis à jour et notamment Firefox. La version 3.5, et en l’occurrence 3.5.2 du navigateur, est devenue celle par défaut, remplaçant Firefox 3.0.

Rappelons qu’actuellement la version de Firefox proposée dans Ubuntu 9.04 est la 3.0. Il est néanmoins possible d’installer aux côtés de Firefox 3.0 non pas Firefox 3.5 mais Shiretoko, soit le nom de code de Firefox 3.5, qui est présent dans le dépôt Universe. Dans l’absolu, cela ne change pas grand-chose si ce n’est au niveau du logo. Pour franciser Shiretoko, il faut se procurer sur l’un des miroirs Mozilla le fichier fr.xpi ( une extension ) dans l’arborescence /pub/mozilla.org/firefox/releases/3.5.2/linux-i686/xpi.

Pour la version alpha 4 d’Ubuntu 9.10, le site Softpedia a également observé dans les applications système  l’apparition de Palimpsest Disk Utility qui permet un monitoring des disques durs. Une application développée par Red Hat.

Cette alpha 4 se décline dans plusieurs éditions dont Kubuntu 9.10 avec le tout frais KDE 4.3. Plus de détails sont donnés dans les notes de version avec les liens pour le téléchargement.

:Source:

Originally posted 2009-08-14 13:11:51.

Comments Commentaires fermés sur Ubuntu 9.10 : version alpha 4 est en ligne pour ceux qui souhaitent la tester.

OpenOffice.org 3.1 : une mise à jour et bientôt une nouvelle interface
La version Release Candidate d’OpenOffice.org 3.1.1 est disponible au téléchargement.
La future interface de la suite bureautique Renaissance est en phase finale de développement.
Trois mois après sa sortie, OpenOffice.org 3.1 bénéficie d’une mise à jour. Cette nouvelle mouture est disponible pour Windows, Mac et Linux, dans une version Release Candidate, soit quasi-finalisée. OOo 3.1.1 corrige les bugs identifiés dans la précédente version stable. Mais aucune innovation marquante n’est à l’ordre du jour.La prochaine évolution de la suite bureautique libre devrait arriver avec Renaissance. Initié à la fin de 2008, ce projet vise à doter OOo d’une nouvelle interface, l’actuelle étant jugée vieillotte et trop encombrante par les utilisateurs. « Beaucoup de fonctions sont cachées dans des barres d’outils bourrées de menus mal structurés et de dialogues complexes. Il est ainsi difficile d’accéder aux fonctions pour des utilisateurs novices c’est trop inefficace pour des utilisateurs experts », justifiait il y a quelques mois, l’un des responsables du projet Renaissance sur le forum francophone d’OpenOffice.org

Pendant plusieurs mois, la communauté de développeurs a planché sur le sujet, jusqu’à la semaine dernière. Les prototypes d’interface ont été retenus après une sélection de dix-sept propositions. Ils sont en cours de publication. Aucune date n’a cependant été avancée pour leur intégration à OOo.

Des similitudes avec Office 2007

Le premier modèle retenu et publié concerne le logiciel de présentation Impress (l’équivalent de Powerpoint). les autres suivront dans les prochains jours. On peut même en avoir un avant-goût et tester les différentes déclinaisons prévues en téléchargeant une petite application tournant avec Java 6. Le graphisme reste à peaufiner, l’objectif de ce prototype étant de tester l’efficacité de l’interface.

Dans l’ensemble, cette nouvelle interface se rapproche de celle d’Office 2007 de Microsoft. On y retrouve le principe des rubans qui affichent les fonctions les plus importantes « à plat » et non pas sous forme de menu déroulant. Mais cet air de ressemblance ne fait pas l’unanimité et en particulier parmi les adeptes du logiciel libre qui se font entendre dans les forums.

Et vous, qu’en pensez vous ? OpenOffice.org peut-il rivaliser avec Office 2007 ? Les logiciels de bureautique classiques ont-ils un avenir face aux applications en ligne comme Google Docs ? Réagissez dans notre forum.

Téléchargement de OpenOffice.org

Télécharger OpenOffice 3.1.1 RC1 pour Windows
Télécharger OpenOffice 3.1.1 RC1 pour Mac
Télécharger OpenOffice 3.1.1 RC1 pour Linux

:Source:

La deuxième Release Candidate d’OpenOffice.org 3.1.1 est disponible au téléchargement.

La future interface de la suite bureautique Renaissance est en phase finale de développement.

Mise à jour (22 août 2009)

Moins de deux semaines après la RC1, voici la deuxième Release Candidate de OpenOffice.org 3.1. A ce stade, les développeurs n’ont pas publié la liste des modifications apportées à cette nouvelle version disponible au téléchargement pour Windows, Mac et Linux.

Télécharger OpenOffice 3.1.1 RC2 pour Windows
Télécharger OpenOffice 3.1.1 RC2 pour Mac
Télécharger OpenOffice 3.1.1 RC2 pour Linux

[ad#co-1]

Originally posted 2009-08-10 22:53:47.

Comments Commentaires fermés sur La version RC d’OpenOffice.org 3.1.1 est disponible au téléchargement.

Attendue depuis plusieurs semaines, la version finale de KDE 4.3 est enfin disponible. Cette nouvelle mouture de l’environnement bureau pour systèmes d’exploitation, et plus particulièrement pour distributions Linux, apporte un énorme lot d’améliorations, tant en termes de fonctionnalités que de corrections et de stabilisation.

Le changement le plus notable visuellement est un nouveau thème par défaut, baptisé Air. Il rend l’ensemble de l’interface nettement plus cohérent :

kde

Pour le reste, voici les nouveautés principales, d’après Linuxfr.org :

Nouveautés de Plasma

  • Un nouveau thème, Air, a été créé, il correspond mieux au thème général des autres applications KDE.
  • Un grand pas en avant a été fait dans l’amélioration des performances et de la consommation de mémoire.
  • La lisibilité des notifications a été améliorée, les tâches en cours sont regroupées en une seule barre de progression et des animations de l’icône permettent de savoir si des tâches sont encore en cours.
  • Des activités différentes peuvent être allouées à chaque bureau virtuel, ce qui permet d’y mettre des plasmoïdes, les widgets de plasma, différents.
  • Les actions de KRunner, le lanceur d’application, sont maintenant configurables : il est ainsi possible de lancer une application avec un utilisateur différent.
  • Les fonds d’écran peuvent maintenant être animés : diaporama, météo ou encore le globe interactif Marble.

Détail des autres changements

  • L’intégration de PolicyKit : bibliothèque permettant un contrôle fin de ce qui est autorisé à un utilisateur. Exemple : la possibilité de modifier l’heure système alors qu’il s’agit normalement d’une opération réservée au super-utilisateur.
  • Un kio_slave affichant les services réseaux tels que Zeroconf est disponible à l’adresse « network:/ ».
  • La corbeille est configurable afin, notamment, de limiter sa taille et d’éviter qu’elle ne prenne trop de place sur le disque.
  • Une nouvelle vue arborescente pour le centre de configuration.
  • Le calendrier peut maintenant se synchroniser avec Google Calendar via Akonadi.
  • La prise en charge du format mobipocket dans la visionneuse de documents et dans l’outil de recherche ; et du format lzma/xz dans Ark.
  • L’outil de rapport de bogues attribue maintenant une note sur 3 à la qualité des données qu’il génère ainsi que des conseils pour améliorer les données et le signalement de bogues afin de guider l’utilisateur durant ce dernier. Cet utilitaire a déjà montré ses performances durant les dernières bêta au vu de la haute qualité des rapports.

Le moyen le plus simple de mettre à jour est d’utiliser les dépôts de chaque distribution, dès que ceux seront à jour.

:Source:

[ad#co-1]

Originally posted 2009-08-05 12:50:31.

Comments Commentaires fermés sur KDE 4.3 : la version finale est enfin disponible, les nouveautés.