Archive pour la catégorie “Liens divers”

Mike sécurité article
Ce n’est pas un secret et nous ne le répèterons jamais assez, sous Windows l’utilisation d’un antivirus est plus que recommandée. Nécessaire, mais pas forcément suffisant, la sécurité informatique étant l’affaire de tous, elle nécessite un comportement éclairé et responsable. Dans certaines circonstances, ces applications peuvent montrer leurs limites et le recours à des solutions plus spécifiques peut être salvateur. Dans cette optique, la rédaction Clubic vous propose un dossier consacré aux utilitaires complémentaires de sécurité efficaces et pratiques.

Vous pourrez y découvrir des programmes à utiliser au quotidien, des solutions de secours et d’autres simplement préventives. Ces 10 logiciels gratuits et accessibles vous permettront de désinfecter un système ne démarrant plus, de supprimer espions et autres virus récalcitrants, d’éradiquer les faux anti-espions « Desktop Hijack », de limiter la propagation des infections par clé USB, d’éliminer les fameux Virus MSN et AIM ou encore de ne pas être un porteur sain sous Mac. N’attendez plus et faites vos choix !

Consulter le dossier à la :Source:

Originally posted 2009-03-15 13:33:32.

Comments Commentaires fermés sur Des solutions complémentaires de sécurité.

2001-europaeum-eighth.jpgCela fait maintenant vingt ans qu’un chercheur du Conseil européen pour la recherche nucléaire (CERN) a développé le premier projet de ce qui allait devenir, quelques années plus tard, le World Wide Web.

C’est le 13 mars 1989 que le chercheur britannique Tim Berners-Lee, exaspéré par le manque d’échanges de renseignements entre les différents chercheurs du CERN, a proposé à ses patrons de créer un meilleur système de communication.

«Les employés travaillent en moyenne deux années au CERN. L’arrivée constante de nouveaux employés exige beaucoup d’efforts de notre part afin qu’ils s’adaptent à leur environnement de travail, écrivait Tim Berners-Lee dans sa lettre. Or, à cause de ces changements fréquents dans le personnel, de précieux renseignements sur les recherches passées sont perdues.»

«Nous devrions donc créer un système de transmission de données universel dont la facilité d’utilisation serait l’élément le plus important», poursuivait le chercheur dans sa lettre.

Visionnaire, Tim Berners-Lee ajoutait: «Le but est de créer un endroit où il est facile de trouver tous les renseignements nécessaires sur un sujet en particulier. Il faudrait que ce système atteigne une masse critique où il y aurait tellement de données disponibles que [les chercheurs] auront de plus en plus envie de l’utiliser.»

Entre 1989 et 1991, Tim Berners-Lee et son collègue belge Robert Cailliau ont ensuite créé les bases de ce qui allait devenir le World Wide Web: les adresses Web, le Hypertext Transfer Protocol (HTTP) ainsi que le Hypertext Markup Language (HTML).

Le 30 avril 1993, le CERN a finalement annoncé que le World Wide Web pourrait dorénavant être utilisé par tout le monde, après que Berners-Lee et Cailliau eurent convaincu leurs patrons de le rendre accessible à tous. Cela a ouvert la voie à la nouvelle ère des télécommunications dans laquelle nous sommes.

:Source:

Originally posted 2009-03-13 18:21:17.

Comments Commentaires fermés sur C’était en 1989… L’idée du World Wide Web émerge

Synchronisez vos favoris : logo opera

Le mois dernier, l’éditeur norvégien Opera Software annonçait une nouvelle technologie baptisée Turbo permettant de rivaliser avec Safari, Chrome, Firefox ou Internet Explorer. Turbo permet de compresser à la volée les données sans transcodage. Concrètement, en saisissant une URL dans la barre d’adresse, ce sont les serveurs de Opera qui vont télécharger la page web, la compresser et l’envoyer ensuite à l’internaute ou au mobinaute dans un format plus compact. Le navigateur sera ensuite capable de décompresser les données à la volée pour les afficher.

La firme norvégienne dévoile aujourd’hui une version bêta d’Opera 10 intégrant cette nouvelle technologie. Lors du chargement d’une page Opera indiquera le degré de compression ainsi que la bande passante économisée.

Pour de plus amples informations, une vidéo de démonstration et les liens de téléchargement pour Windows, Mac OS X et Linux, rendez-vous ici.

Opera Turbo

Originally posted 2009-03-13 18:20:23.

Comments Commentaires fermés sur Le navigateur Opera 10 met le Turbo

Loi antipiratage : fin du premier round et loi de Godwin

Alors que le projet de loi Création et Internet arrive à l’Assemblée nationale le 4 mars, « 01net. » vous propose de suivre au fil de l’eau toute l’actualité de ce texte des plus controversés.

En savoir plus sur le projet de loi Création et Internet

Loi antipiratage : ce qui vous attend.
Sondage : votre avis sur la loi antipiratage.
Compte rendu du chat vidéo

Vendredi 13 mars

L’accès à Internet est-il un droit fondamental ? Voilà une question qui a rythmé les débats à l’Assemblée nationale sur le projet de loi (et à laquelle la ministre de la Culture répond non). Les discussions ont été suspendues hier, jeudi 12 mars, et reprendront le 31 mars. Les députés, qui ont juste eu le temps de rejeter la licence globale, doivent encore se pencher sur les mesures phares du projet de loi, comme la déconnexion des internautes.

Les échanges ont en tout cas été vifs au Palais-Bourbon. Christine Albanel a considéré que « la caricature affreuse qui consiste à présenter cette haute autorité [la Hadopi, NDLR] composée de magistrats comme une sorte d’antenne de la Gestapo est particulièrement ridicule ». Même si le mot « Gestapo » a été retiré par la ministre, certains députés PS ont fait part de leur mécontentement. « J’ai été bouleversé par vos propos, a expliqué Patrick Bloche (PS). A cause de la Gestapo, je n’ai jamais connu ma grand-mère maternelle. » Se retrouver, loin du débat initial, à s’envoyer des arguments extrêmes à la figure, on appelle cela, dans un forum Internet, la loi de Godwin…

En tout cas, tous les débats peuvent être revus en « vidéo à la demande » ici.

De son côté, le site du gouvernement Jaimelesartistes.fr, chargé de « vendre » le projet de loi, est HS en ce vendredi 13. Selon nos confrères de PC Inpact, la phrase de Christine Albanel, « Ils peuvent toujours attaquer, le site est superblindé », a eu un effet multiplicateur sur les attaques informatiques qu’il subit depuis des jours. Au point que son hébergeur a préféré jeter l’éponge… Point de loi de Godwin ici, mais plutôt celle de Murphy : si quelque chose peut mal tourner, alors cette chose finira infailliblement par mal tourner.

Jeudi 12 mars

L’examen du texte a bien commencé le 11 mars à l’Assemblée nationale. Pour les plus passionnés, les débats peuvent être suivis en direct et en vidéo sur le site de l’Assemblée.

Hier, la ministre de la Culture, Christine Albanel, a jugé « accablante » la situation actuelle en matière de piratage : « C’est à un véritable désastre économique et culturel que nous sommes en train d’assister. » Pour elle, le projet de loi est « ambitieux car il vise à ce que la France saisisse la chance inédite que représente Internet pour la culture ». Patrick Bloche (PS), fervent opposant au texte, pense que dans quelques mois le constat sera triste : « Les artistes n’auront pas touché 1 euro de plus, le contribuable aura financé cette gabegie et vous ou votre successeur n’oserez même pas faire le bilan d’une loi aussi inefficace qu’inutile. » Son collègue Christian Paul a, lui, qualifié le projet de « furieusement ringard ». Ambiance, ambiance, d’autant que le Parti socialiste a annoncé ce jeudi 12 mars qu’il allait saisir le Conseil constitutionnel.

Loin des reparties de l’Assemblée, la plate-forme de « musique libre » Jamendo (téléchargement gratuit de musique) propose, elle, le « remerciement gradué », en réponse à la riposte graduée. Outre un système de courriels de remerciement et d’envoi de « kits du complice », « chaque internaute ayant réussi à convaincre un lieu public (bar, restaurant…) de devenir un espace de culture libre avec Jamendo Pro sera remercié par le remboursement d’un mois de son abonnement à Internet ». Ou comment se rendre populaire à partir d’un concept qui ne l’est pas vraiment…

Création et Internet : l’opposition bataille

Le passage à l’examen des articles du projet de loi création et Internet, jeudi 12 mars à l’Assemblée nationale, a mis en évidence une certaine fébrilité du gouvernement, soucieux de ne pas voir son texte s’écarter des « accords de l’Elysée ». Or, non seulement, l’opposition dénonce inlassablement une « illusion sécuritaire », mais une partie de la majorité en conteste, par ailleurs, la pertinence. A plusieurs reprises, lors de la défense des amendements, les positions des députés de gauche présents dans l’Hémicycle, du Nouveau Centre (Jean Dionis du Séjour) et de certains élus de l’UMP (Patrice Martin-Lalande, Alain Suguenot, Lionel Tardy) ont convergé. A tel point qu’une présence plus soutenue du groupe socialiste en séance aurait peut-être pu faire basculer certains votes.

Pour l’heure, le gouvernement et la majorité s’en tirent sans dégâts mais, plus le débat avance, plus la tension monte, sous la pression des internautes, qui suivent assidûment les échanges retransmis en direct sur le site de l’Assemblée. Elle a franchi un cran, jeudi soir, quand la ministre de la culture, Christine Albanel, a accusé l’opposition, « sur tous les bancs », de dépeindre la Haute Autorité (Hadopi) créée par ce texte sous les traits d’« une antenne de la Gestapo ». « C’est une caricature insupportable », a-t-elle insisté, provoquant de vives réactions et des rappels au règlement. « Je retire ce mot », s’est excusée la ministre.

« USINE À DÉCISION »

L’incident est révélateur. Relayant d’autres interrogations similaires, M. Tardy (UMP, Haute-Savoie) avait auparavant mis en doute la possibilité pour l’Hadopi, chargée de mettre en oeuvre la « riposte graduée » au piratage des oeuvres, de respecter le principe du contradictoire. Le député juge « inapplicable » la procédure qui est censée s’appliquer, ce qu’il a qualifié d’« usine à décisions ». Mme Albanel s’est voulue rassurante ; elle n’a toutefois pas réussi à convaincre ses détracteurs.

Dans l’après-midi, le gouvernement et la majorité ont repoussé tous les amendements visant à légaliser et encadrer le téléchargement plutôt qu’à renforcer les dispositifs de sanction. Patrick Bloche (PS, Paris) a proposé de rouvrir le débat sur « une licence collective étendue » appelée « contribution créative ». « Ce dispositif permettra d’assurer une nouvelle rémunération pour les auteurs et les artistes », a-t-il défendu. Le rapporteur du texte, Franck Riester (UMP), l’a fermement repoussé : « La philosophie qui inspire ce projet, c’est de lutter mieux contre le téléchargement illégal pour créer les conditions d’un environnement sécurisé. » M. Suguenot (UMP, Côte-d’Or), qui proposait un financement de la création sur la diffusion de la publicité, n’a pas eu plus de succès. L’examen se poursuivra le 31 mars.

:Source:

Originally posted 2009-03-13 18:17:05.

Comments Commentaires fermés sur Le journal de la loi Création et Internet.

Mandriva vient de publier la Release Candidate de son système Linux, édition 2009.1. Version presque finalisée, elle permet maintenant de tester sans trop de risque la nouvelle mouture et ses nouveautés. Par rapport à la version 2009 cependant, il s’agit en grande majorité d’une mise à jour (même majeure) des composants principaux.

Par rapport à Mandriva 2009, la mouture 2009.1 met à jour les composants suivants :

  • KDE 4.2.1
  • GNOME 2.25.96
  • Xfce 4.6
  • X.Org Server 1.6
  • OpenOffice.org 3.0.1
  • Qt 4.5.0
mandrivamandriva

La Release Candidate 1 peut être téléchargée depuis cette page. Ceux qui souhaitent tester la distribution sans les risques peuvent toujours récupérer l’image ISO et s’en servir dans un client de virtualisation tel que VirtualBox.

:Source:

Originally posted 2009-03-12 18:38:58.

Comments Commentaires fermés sur Mandriva Linux 2009.1 : la Release Candidate 1 disponible

Lorsque les images de la Terre ne sont pas diffusées (les astronautes sont généralement réveillés de 1h à 13h CST), les visiteurs devront plutôt se contenter d’une carte géographique indiquant où se situe la Station Spatiale et quel est son itinéraire.

En plus des images de la Terre, les Internautes pourront entendre les communications entre Houston et les astronautes (lorsque ceux-ci ne dorment pas, il va sans dire). Le nouveau service de la NASA devrait toutefois être surtout intéressant lorsque la navette spatiale est arrimée à la Station, car de la vidéo et de l’audio des activités s’y déroulant seront diffusées.

Selon la NASA, la Station Spatiale diffuse les images de la Terre plutôt que les images de l’intérieur de la Station pour respecter la vie privée des astronautes qui pourraient trouver difficile d’être observés par les Internautes 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

Pour observer la vidéo de la Station Spatiale: http://www.nasa.gov/multimedia/isslivestream.asx

:Source:

[iframe http://www.nasa.gov/multimedia/isslivestream.asx 600 500]

Originally posted 2009-03-12 18:36:50.

Comments Commentaires fermés sur La Station Spatiale Internationale sur Internet

Jamendo

Peut-être connaissez-vous Jamendo, un site de musique communautaire sur lequel les artistes peuvent partager leur création sous licence Creative Commons. Les chansons peuvent donc être téléchargées et redistribuées en toute légalité. Pour les artistes tentant de percer dans le domaines de la musique, Jamendo fait donc figure d’un tremplin promotionnel de poids.

Le site annonce aujourd’hui le Remerciement Gradué, une initiative quelque peu surprenante qui ne manque pas de faire un pied de nez au projet de loi Hadopi actuellement en discussion à l’Assemblée Nationale. Parce que le projet de loi Création et Internet envisage plusieurs mesures de répression, Jamendo a mis en place différentes manières de remercier l’internaute soucieux de télécharger gratuitement les chansons distribuées au travers de la plateforme musicale.

Le texte d’Hadopi souhaite que chaque internaute soupçonné de téléchargement illégal reçoive un courrier d’avertissement. De son côté, « Jamendo enverra un mail de remerciement à tout internaute qui aura téléchargé un des 200 000 titres disponibles gratuitement sur son site. Ce mail incitera l’internaute à partager la musique avec ses amis ».

En seconde riposte, Jamendo n’enverra pas de lettre recommandée mais un kit contenant des autocollants promouvant les artistes préférés de l’internaute. Enfin, si Hadopi souhaite suspendre l’abonnement Internet des multi-récidivistes, Jamendo leur remboursera la facture : « en effet, chaque internaute ayant réussi à convaincre un lieu public (bar, restaurant, …) de devenir un espace de culture libre avec Jamendo PRO, sera remercié par le remboursement d’un mois de son abonnement Internet ».

Si cette initiative prête à sourire au premier abord, elle soulève néanmoins un problème de fond face au projet de loi Création et Internet et ne manquera pas de faire son coup de buzz sur la Toile.

:Source:

Originally posted 2009-03-12 18:29:40.

Comments Commentaires fermés sur Insolite : Jamendo lance le “Remerciement Gradué”

La bêta 3 de Firefox 3.1, qui sera renommé en version 3.5 quand il sera finalisé, est enfin là. Attendue depuis longtemps à cause de retards multiples dans son développement, cette troisième bêta améliore les principales nouveautés de Firefox 3.1 qui sont pour la plupart sous le capot.

firefox

Du coup, la liste des changements depuis la bêta 2 apparaîtrait presque comme monotone :

  • Moteur de rendu HTML Gecko 1.9.1, avec parsing spéculatif
  • Améliorations du mode de navigation privée
  • Améliorations sur le support des web worker threads
  • Amélioration des performances et de la stabilité du nouveau moteur JavaScript TraceMonkey
  • Nouveau support natif de JSON

Le support de nouvelles technologies Web telles que les balises <video> et <audio>, l’API de géolocalisation du W3C, les sélecteurs de requêtes JavaScript, les propriétés des CSS 2.1 et 3, les transformations SVG et les applications en mode hors-ligne ont déjà été abordées par le passé.

D’autre part, il est certain maintenant qu’une quatrième bêta sera proposée avant que le navigateur rentre en phase de Release Candidate. Peu de versions de Firefox ont bénéficié d’autant de bêtas, mais celle qui vient propose essentiellement des améliorations conséquentes en sous-marin qui nécessitent visiblement une phase de test étendue.

La bêta 3 est disponible dans 64 langues différentes dont bien entendu le français. Bien que les liens de téléchargements donnés par l’annonce pointent encore vers la bêta 2, une simple modification des liens permet d’accéder à la version désirée.
Télécharger Firefox 3.1 bêta 3 pour Windows

Télécharger Firefox 3.1 bêta 3 pour Mac

Télécharger Firefox 3.1 bêta 3 pour Linux

:Source:

:Source:

Originally posted 2009-03-12 18:21:40.

Comments Commentaires fermés sur Une nouvelle bêta de Firefox 3.1 à télécharger

Alors que l’examen du projet de loi doit démarrer ce 11 mars, l’ex-roi du disco Cerrone lui tord le cou. Plutôt que de soutenir les droits d’auteur comme le font d’autres musiciens, il a décidé d’offrir son prochain disque sur Internet. Depuis le 9 mars, et ce jusqu’au 14, l’album Cerrone by Jamie Lewis est téléchargeable gratuitement sur le site officiel de l’artiste. Selon lui, « la musique est vouée à devenir gratuite ».

Cité par l’AFP, le compositeur a estimé que la loi Création et Internet « ne voulait rien dire ». « Une fois qu’elle sera passée, on n’arrivera pas à l’appliquer », a-t-il expliqué, estimant que l’industrie du disque devait arrêter de lutter pour aller dans le sens contraire de l’histoire.

Pire pour les défenseurs de la riposte graduée, le père de Look for love assure tirer plus de revenus de la vente de billets de concerts, de produits dérivés ou de la « synchro » – soit l’utilisation de ses productions dans les publicités, films ou jeux vidéo – que de la distribution de CD. « Je n’ai jamais autant gagné ma vie qu’aujourd’hui grâce aux droits dérivés alors que mes musiques sont pillées par les DJ pour des samples et que mes albums sont piratables . » Toujours une Rocket in the pocket, ce Cerrone.

De son côté, l’Association de l’économie numérique (Acsel), qui regroupe nombre de cybermarchands, demande un moratoire sur la question de la déconnexion des internautes. « Il est important de réfléchir à de nouvelles réponses et notamment à de nouveaux modèles économiques face à l’évolution inéluctable des usages et des modes de distribution plutôt que de mettre en place des mesures dont on sait déjà qu’elles seront peu efficaces », estime Pierre Kosciusko-Morizet, président de l’association, patron de Priceminister et, rappelons-le, frère de la secrétaire d’Etat à l’Economie numérique.
En tout cas, pour les députés UMP qui ne sauraient pas quoi répondre aux lettres ou courriels inquiets concernant la déconnexion (et la loi en général), le parti au pouvoir a prévu une lettre type publiée par nos confrères de PC Inpact. On y lit que « l’accès à Internet ne constitue pas un droit fondamental ».
Lire la suite de l’article sur la :Source:

Originally posted 2009-03-11 18:18:29.

Comments Commentaires fermés sur Cerrone offre son prochain disque sur internet!

Sécurité – L’éditeur a mis en ligne aujourd’hui un patch pour combler la faille de sécurité révélée dans les produits de la famille Acrobat 9. Pour les versions 7 et 8, il faudra encore attendre une semaine.

Comme prévu par Adobe, il y a plus de trois semaines, les logiciels de la famille Acrobat 9 ont été mis à jour aujourd’hui ; les patchs se présentent sous la forme de nouvelles versions Windows et Mac OS à télécharger, les 9.1

Elles sont disponibles sur les serveurs d’Adobe :
1/ pour les versions Windows de Reader, ici pour Acrobat Pro et Standard en français et là pour Acrobat Pro Extented,
2/ p
our les versions Mac OS d’Acrobat Pro et Standard.

Le 25 mars pour la version Unix d’Adobe Reader

En revanche, concernant la version Unix d’Adobe Reader, il faudra attendre le 25 mars. Enfin s’agissant des patchs pour les versions 7 et 8 d’Acrobat, sous Windows et Mac OS, la date de mise à jour a été fixée au 18 mars par Adobe.

La faille comblée par ces mises à jour permettait à un utilisateur malveillant d’installer à distance un cheval de Troie sur un ordinateur suite à l’ouverture d’un fichier PDF infecté. Coïncidence, ces nouvelles versions sont mises en ligne le même jour que les correctifs de sécurité du mois de mars de Microsoft pour Windows, ce qui risque de complexifier la tâche de certains administrateurs de parc informatique pour déployer l’ensemble de ces mises à jour.

:Source:

Originally posted 2009-03-11 18:14:21.

Comments Commentaires fermés sur Adobe met à jour Acrobat 9 pour combler une faille de sécurité.